Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

Lien vers cette vue

von_neumann [2018/09/14 21:42]
katia_castor [Programme]
von_neumann [2018/11/06 12:01] (Version actuelle)
katia_castor [Introduction]
Ligne 1: Ligne 1:
-{{:public:seminaires:logoar.png?400|}}+{{:public:seminaires:logoar.png?300|}}
  
 \\ \\
Ligne 13: Ligne 13:
 **Séminaire Jeudi 6 décembre 2018**  **Séminaire Jeudi 6 décembre 2018** 
  
-**à EDF **\\+**au Grand Auditorium situé en rez de jardin du bâtiment AZUR - EDF-Lab Paris-Saclay, 7 Boulevard Gaspard Monge 91120 Palaiseau**\\
 \\ \\
 +{{:plan_edf_lab_paris_saclay.pdf|Plan EDF-Lab Auditorium AZUR}}\\
 \\ \\
 +{{:acces_site_edf_lab_paris-saclay.pdf|Plan d'accès au site EDF-Lav}}
 \\ \\
-{{:Von_Neumann.png?800|}}\\+\\ 
 +{{ Von_Neumann.png?800 }}
  
  
Ligne 48: Ligne 51:
 * [[christophe.calvin@cea.fr|Christophe Calvin (CEA)]] * [[christophe.calvin@cea.fr|Christophe Calvin (CEA)]]
 \\ \\
-* [[christophe.denis@edf.fr|Christophe Denis (EDF)]]+* [[christophe.denis@edf.fr|Christophe Denis (EdF)]]
 \\ \\
 * [[david.menga@edf.fr|David Menga (EdF)]] * [[david.menga@edf.fr|David Menga (EdF)]]
Ligne 55: Ligne 58:
 \\ \\
  
-/* 
-\\ 
-[[https://www.captronic.fr|{{:bat_logo_captronic.png?200|}}]] 
-*/ 
 {{public:seminaires:logo_cea.png?150|}}   {{public:seminaires:blanc.png?50|}}  {{public:seminaires:t1_logo_edf.png?200|}} {{public:seminaires:logo_cea.png?150|}}   {{public:seminaires:blanc.png?50|}}  {{public:seminaires:t1_logo_edf.png?200|}}
 \\ \\
 \\ \\
 +**__Partenaire :__ **\\
 +\\
 +[[https://www.captronic.fr|{{:bat_logo_captronic.png?200|}}]]
 +
 \\ \\
 \\ \\
  
 <html><font font size="+1" color="blue"></html> <html><font font size="+1" color="blue"></html>
-[[http://www.association-aristote.fr/doku.php/inscr_sem_cybersec|Inscription en ligne obligatoire ]] \\+[[http://www.association-aristote.fr/doku.php/insc_von_neumann|Inscription en ligne obligatoire ]] \\
 <html></font></html> <html></font></html>
  
 \\ \\
  
-<color blue>Participation aux frais :\\ +<color blue>**Participation aux frais :**\\ 
 \\ \\
-  * gratuit pour les membres d'Aristote (Arcsys Software, BnFBull, CEA, Cerfacs, CINES, CIRAD, CNES, CNRS, Docapost, Ecole Polytechnique, EDF, GENCI, HP, IFPEN, IFREMER, IFFSTAR, INRA, INRIA, IRSTEA, Kertios, MIM, ONERA, REAL.NOT, SBA, Synchrotron Soleil, Thales, Xirius Informatique) et les intervenants,\\+  * Gratuit pour les membres d'Aristote (Arcsys Software, AtosBnF, CEA, Cerfacs, CINES, CIRAD, CNES, CNRS, Docapost, Ecole Polytechnique, EDF, GENCI, HP, IFPEN, IFREMER, IFFSTAR, INRA, INRIA, IRSTEA, Kertios, MIM, ONERA, REAL.NOT, SBA, Synchrotron Soleil, Thales, Xirius Informatique) et les intervenants,\\
 \\ \\
-  * payant pour les non membres : 60 €, par chèque à l'ordre de "Association Aristote" à remettre à l'entrée du séminaire, ou par virement bancaire (IBAN : FR76 3000 4008 8600 0042 1466 411)\\+  * Payant pour les non membres : 60 €, par chèque à l'ordre de "Association Aristote" à remettre à l'entrée du séminaire, ou par virement bancaire (IBAN : FR76 3000 4008 8600 0042 1466 411)\\
 \\ \\
-Une facture acquittée sera envoyée à chaque participant.  </color>\\+**Une facture acquittée sera envoyée à chaque participant après le séminaire.**  </color>\\
 \\ \\
  
Ligne 87: Ligne 90:
 \\ \\
  
-/* 
  
-**Téléchargez l'appli X Campus pour vous repérer à l'Ecole :**\\ 
-\\ 
-[[https://itunes.apple.com/fr/app/x-campus/id1216701874?l=fr&ls=1&mt=8|sur Apple Store]] 
-[[https://play.google.com/store/apps/details?id=com.polytechnique.xcampus|sur Android]] 
-\\ 
-{{:x_campus2.png?200|}}\\ 
-*/ 
 /* /*
 \\ \\
Ligne 104: Ligne 99:
  
  
-[[http://www.association-aristote.fr/doku.php/inscr_sem_ecobleue|Inscriptions closes ]] \\+[http://www.association-aristote.fr/doku.php/insc_von_neumann|Inscriptions closes ]] \\
 \\ \\
  
 <color blue>Participation aux frais :\\  <color blue>Participation aux frais :\\ 
 \\ \\
-  * gratuit pour les membres d'Aristote (Arcsys Software, BnF, Bull, CEA, Cerfacs, CINES, CIRAD, CNES, CNRS, Ecole Polytechnique, EDF, GENCI, HP, IFPEN, IFREMER, IFFSTAR, INRA, INRIA, IRSTEA, Kertios, MIM, ONERA, SBA, Synchrotron Soleil, Thales, Xirius Informatique) et les intervenants,\\+  * gratuit pour les membres d'Aristote (Arcsys Software, Atos, Bull, CEA, Cerfacs, CINES, CIRAD, CNES, CNRS, Ecole Polytechnique, EDF, GENCI, HP, IFPEN, IFREMER, IFFSTAR, INRA, INRIA, IRSTEA, Kertios, MIM, ONERA, SBA, Synchrotron Soleil, Thales, Xirius Informatique) et les intervenants,\\
 \\ \\
   * payant pour les non membres : 60 €, par chèque à l'ordre de "Association Aristote" à remettre à l'entrée du séminaire, ou par virement bancaire (IBAN : FR76 3000 4008 8600 0042 1466 411)\\   * payant pour les non membres : 60 €, par chèque à l'ordre de "Association Aristote" à remettre à l'entrée du séminaire, ou par virement bancaire (IBAN : FR76 3000 4008 8600 0042 1466 411)\\
Ligne 145: Ligne 140:
 |//08h45-09h20// |<color #aa008d>//Accueil & café//</color> |\\ |//08h45-09h20// |<color #aa008d>//Accueil & café//</color> |\\
 |09h20-09h30 |Introduction de la journée| **  **||  |09h20-09h30 |Introduction de la journée| **  **|| 
-|09h30-10h15 |Fin de l’ère logique ‘binaire-architecture Von Neumann-CMOS’ : tapage ou véritable ‘nouveau monde’ ?| ** Alain Cappy **|Université de Lille|+|09h30-10h15 |Fin de l’ère ‘logique binaire-architecture Von Neumann-CMOS’ : tapage ou véritable ‘nouveau monde’ ?| ** Alain Cappy **|Université de Lille|
 |10h15-10h45 |Les challenges posés par les systèmes de calcul pour les applications cyber-physiques cognitives | ** Marc Duranton **|CEA/DRT| |10h15-10h45 |Les challenges posés par les systèmes de calcul pour les applications cyber-physiques cognitives | ** Marc Duranton **|CEA/DRT|
 |//10h45-11h15  // | <color #aa008d>//Pause café//</color> ||  |//10h45-11h15  // | <color #aa008d>//Pause café//</color> || 
-|11h15-11h45 |Optical computing|**Igor Carron**|LighOn| +|11h15-11h45 |Utiliser la lumière pour éclairer l'avenir de l'intelligence artificielle|**Igor Carron**|LighOn| 
-|11h15-12h15 |Calcul bio-inspiré et neuromorphique 1|**Patrick Pirim**|Another Brain| +|11h15-12h15 |Vers une IA organique intégrée|**Patrick Pirim**|Another Brain| 
-|12h15-12h45 |Calcul bio-inspiré et neuromorphique 2|**Pierre Bessière**|UPMC/CNRS|+|12h15-12h45 |Bayes, de la cellule à la machine|**Pierre Bessière**|UPMC/CNRS|
 |//12h45-14h00  // |//<color #aa008d>Déjeuner buffet </color>// | |//12h45-14h00  // |//<color #aa008d>Déjeuner buffet </color>// |
 |14h00-14h45 |Introduction au calcul quantique et état de l’art |** Denis Vion **|CEA/DRF| |14h00-14h45 |Introduction au calcul quantique et état de l’art |** Denis Vion **|CEA/DRF|
 |14h45-15h15 |Vers un traitement de l'information quantique à grande échelle basée sur les spins électroniques dans les semi-conducteurs|**Tristan Meunier**|CNRS| |14h45-15h15 |Vers un traitement de l'information quantique à grande échelle basée sur les spins électroniques dans les semi-conducteurs|**Tristan Meunier**|CNRS|
-|15h15-15h45 |La programmation quantique|**Cyril Allouche**|ATOS/BULL|+|15h15-15h45 |La programmation quantique|**Cyril Allouche**|ATOS|
 |//15h45-16h15  // | <color #aa008d>//Pause café//</color> ||  |//15h45-16h15  // | <color #aa008d>//Pause café//</color> || 
-|16h15-16h45 |Investir dans les technologies quantiques: au delà de la science, des marchés et des opportunités pour les entrepreneurs|** Christophe Jurczak **|Quantonation / QCWare|+|16h15-16h45 |Investir dans les technologies quantiques : au delà de la science, des marchés et des opportunités pour les entrepreneurs|** Christophe Jurczak **|Quantonation|
 |16h45-17h15 |L’optimisation quantique – le problème, le potentiel et l’application|** Witold Kowalczyk **|Bohr Technology| |16h45-17h15 |L’optimisation quantique – le problème, le potentiel et l’application|** Witold Kowalczyk **|Bohr Technology|
-|17h15-17h45 |Chimie quantique|** Ivano Tavernelli **|IBM|+|17h15-17h45 |Le calcul quantique et ses applications en chimie et en physique|** Ivano Tavernelli **|IBM|
 |17h45-18h00 |Conclusion de la journée |****|| |17h45-18h00 |Conclusion de la journée |****||
 \\ \\
Ligne 168: Ligne 163:
 ====== Résumés des présentations ====== ====== Résumés des présentations ======
  
- +\\ 
-^Fin de l’ère logique ‘binaire-architecture Von Neumann-CMOS’ : tapage ou véritable ‘nouveau monde’ ? | Alain Cappy, IEMN-IRCICA| +^Fin de l’ère ‘logique binaire-architecture Von Neumann-CMOS’ : tapage ou véritable ‘nouveau monde’ ?  | Alain Cappy, IEMN-IRCICA| 
  
 Pour des raisons scientifiques, technologiques et énergétiques, les règles de changement d’échelle (R. Dennard, 1974) qui ont guidé l’évolution de la micro-nanoélectronique pendant près de 50 ans ne peuvent plus être appliquées aujourd’hui. Les conséquences de ce changement sont multiples : plafonnement de la fréquence d’horloge, complexité plus grande de l’architecture des processeurs (multicœurs) et stagnation des performances. La médiocre efficacité énergétique des systèmes actuels constitue également un frein au développement des applications mobiles et son impact sur l’environnement (consommation électrique) devient non négligeable.   Pour des raisons scientifiques, technologiques et énergétiques, les règles de changement d’échelle (R. Dennard, 1974) qui ont guidé l’évolution de la micro-nanoélectronique pendant près de 50 ans ne peuvent plus être appliquées aujourd’hui. Les conséquences de ce changement sont multiples : plafonnement de la fréquence d’horloge, complexité plus grande de l’architecture des processeurs (multicœurs) et stagnation des performances. La médiocre efficacité énergétique des systèmes actuels constitue également un frein au développement des applications mobiles et son impact sur l’environnement (consommation électrique) devient non négligeable.  
Ligne 182: Ligne 177:
 alain.cappy@univ-lille.fr\\ alain.cappy@univ-lille.fr\\
  
 +\\
 ^Les challenges posés par les systèmes de calcul pour les applications cyber-physiques cognitives | Marc Duranton, CEA/DRT|  ^Les challenges posés par les systèmes de calcul pour les applications cyber-physiques cognitives | Marc Duranton, CEA/DRT| 
  
Ligne 201: Ligne 196:
  
  
 +\\
 +^Utiliser la lumière pour éclairer l'avenir de l'intelligence artificielle  | Igor Carron, LighOn | 
  
 +Des études récentes montrent que le hardware IA constituera un business de 26 milliards $  en 2020.  En  termes de perspectives techniques, l’industrie des semi-conducteurs se rapproche lentement de la fabrication de chips à 7nm mais leur perspective à 10 ans montre qu’une IA à large échelle nécessitera un pourcentage substantiel de l’énergie consommée dans le monde. La loi de Moore est en train de ralentir sous nos yeux et la loi d’échelle de Denard se brisera dans à peu près 10 ans.  LIghton développe une technologie disruptive qui utilise la lumière pour réaliser les opérations importantes de l’Intelligence Artificielle.  Nous expliquerons le fonctionnement de notre technologie et comment nous architecture non Von Neumann adresse ces défis de l’informatique future.\\
 +\\
 +
 +//
 +Igor Carron est le CEO de LightOn. Igor a un PhD de Texas A&M University. 
 +Avant de créer LightOn avec Laurent Daudet, Sylvain Gigan et Florent Krzakala, il s'est occupé de developement technologique sur la Station Spatiale Internationale et la navette américaine ainsi que de la destruction du plutonium militaire Russe et Américain.
 +
 +[[http://LightOn.io|CEO and Co-Founder, LightOn]] || [[https://www.linkedin.com/in/IgorCarron|Linkedin profile]] || [[http://nuit-blanche.blogspot.com|Nuit Blanche, a technical blog]] || [[
 +http://www.parismachinelearning.org|Co-organizer Machine Learning Paris meetup]].// \\
 +\\
 +igorcarron@gmail.com \\
 +
 +
 +\\
 +^Vers une IA organique intégrée | Patrick Pirim, Another Brain | 
 +
 +Partant du principe que le cerveau ne traite pas l’information mais la transforme en représentations sémantiques spatio-temporelles, et que c’est la population neuronale et non le neurone seul qui délivre l’information, il devient possible d’en créer un modèle électronique générique, multimodal, et bio-inspiré. Cet artéfact cognitif équipé de capteurs et d’actionneurs constitue l’IA organique.
 +Qu’est-ce que notre cerveau ? Apprendre de manière non supervisée en un coup, d’une façon incrémentale et successive. 
 +Quel est le rôle de l’attention et la motivation ? Raisonner sans logique. L’émergence de la conscience.… 
 +Les réponses à ces questions se construisent à partir d’un nombre réduit de fonctions élémentaires implémentées en électronique et connectées massivement.
 +L’intérêt de cette IA organique est son intégration très compacte en électronique, temps réel à faible fréquence donc à énergie réduite. C’est une boîte blanche, les fonctionnalités sont explicables à tous les niveaux. Les mémoires associatives non volatiles constituent la connaissance acquise de l’application, et est transférable d’un support à un autre afin de l’enrichir. La réalisation d’un prochain circuit intégré est promue à de nombreux débouchés industriels.\\
 +\\
 +
 +//
 +Ingénieur électronicien de formation (ENSEA 77), l'orientation d'abord Bionic s'est faite dès 1986 avec la conception d'un premier ASIC, la découverte de l'attracteur dynamique puis la réalisation d'un second circuit électronique bio-inspirée en 1989. 
 +A ce jour, le procédé s'est enrichi de 7 circuits avec la mise en place des aspects Global, Dynamique et Structurel des diverses modalités perceptives. 
 +Le démarrage en 2017 de Anotherbrain permet de poursuivre cette voie avec l’avènement de l'IA organique.// \\
 +\\
 +patrick@anotherbrain.ai\\
 +
 +
 +
 +\\
 +^Bayes, de la cellule à la machine | Pierre Bessière, UPMC/CNRS| 
 +
 +Nous essaierons de susciter réflexions et discussions sur les 5 questions suivantes : \\
 +1) Logique ou probabilité comme modèle de la rationalité ? \\
 +2) Peut-on envisager une programmation bayésienne ? \\
 +3) Le cerveau est-il bayésien ? \\
 +4) La cellule est-elle bayésienne ? \\
 +5) Peut-on construire des ordinateurs dont le hardware soit probabiliste plutôt que logique ? 
 +
 +Nous insisterons particulièrement sur cette dernière question et sur la vision de l’informatique du futur qu’elle implique.\\
 +\\
 +
 +//
 +\\
 +Pierre BESSIERE est Directeur de Recherche au CNRS qu’il a rejoint en 1992. 
 +Ingénieur ENSIMAG, il a passé une thèse de docteur ingénieur en informatique en 1983. 
 +Après un Post-Doctorat au Stanford Research Institute (SRI) sur un projet pour la NASA, il a passé 5 ans dans la société ITMI en tant que responsable R&D en Intelligence Artificielle. 
 +De 1995 à 2010 il a dirigé le groupe de recherche BAYESIAN-PROGRAMMING.ORG :Modèles aléatoires pour la perception, l'inférence et l'action. 
 +Il a suscité et piloté le projet européen de recherche fondamentale sur les modèles Bayésiens appelé BIBA (Bayesian Inspired Brain and Artefact) et a participé à son prolongement dans le cadre du projet Européen BACS (Bayesian Approach to Cognitive Systems) et enfin le projet européen BAMBI (Bottom-up Approaches to Machines dedicated to Bayesian Inference). 
 +En 2010 il a rejoint le Laboratoire de la Physiologie de la Perception et de l’Action (LPPA) au Collège de France puis en 2015 l’Institut des Systèmes Intelligents et Robotique (ISIR) à Sorbonne Université. 
 +Pierre BESSIERE est l’un des fondateurs de la société ProbaYes où il intervient comme conseiller scientifique.// \\
 +\\
 +pierre.bessiere@isir.upmc.fr \\
 +
 +
 +\\
 ^Introduction au calcul quantique et état de l’art | Denis Vion, CEA/DRF |  ^Introduction au calcul quantique et état de l’art | Denis Vion, CEA/DRF | 
  
Ligne 208: Ligne 264:
  
 // //
 +\\
 Denis Vion a fait son doctorat au CERN sur la résistivité résiduelle des cavités accélératrice de particules.  Denis Vion a fait son doctorat au CERN sur la résistivité résiduelle des cavités accélératrice de particules. 
 Il a travaillé en tant que post-doctorant  (1993-1996) dans le groupe Quantronique du CEA, sur la boite et le transistor à paires de Cooper. En 2000, il a commencé à développer des qubits supraconducteurs et a réalisé avec ses collègues le premier qubit Josephson à long temps de cohérence  (~ 1μs) et dispositif de lecture en 1 coup : le quantronium.  Il a travaillé en tant que post-doctorant  (1993-1996) dans le groupe Quantronique du CEA, sur la boite et le transistor à paires de Cooper. En 2000, il a commencé à développer des qubits supraconducteurs et a réalisé avec ses collègues le premier qubit Josephson à long temps de cohérence  (~ 1μs) et dispositif de lecture en 1 coup : le quantronium. 
Ligne 219: Ligne 276:
  
  
 +\\
 ^Vers un traitement de l'information quantique à grande échelle basée sur les spins électroniques dans les semi-conducteurs | Tristan Meunier, CNRS |  ^Vers un traitement de l'information quantique à grande échelle basée sur les spins électroniques dans les semi-conducteurs | Tristan Meunier, CNRS | 
  
Ligne 230: Ligne 287:
  
 // //
 +\\
 Dr Tristan Meunier a obtenu ses diplômes de master (2001) et de doctorat (2004) à l'École Normale Supérieure de Paris. Dr Tristan Meunier a obtenu ses diplômes de master (2001) et de doctorat (2004) à l'École Normale Supérieure de Paris.
 Il a reçu une bourse Marie-Curie (2005-2008) qu'il a passée dans le groupe Quantum Transport, TU Delft, après quoi il a été nommé chercheur permanent au CNRS-Institut Néel (2008).  Il a reçu une bourse Marie-Curie (2005-2008) qu'il a passée dans le groupe Quantum Transport, TU Delft, après quoi il a été nommé chercheur permanent au CNRS-Institut Néel (2008). 
Ligne 242: Ligne 300:
  
  
- +\\ 
-^La programmation quantique | Cyril Allouche, ATOS/BULL +^La programmation quantique | Cyril Allouche, ATOS | 
  
 Les lois de la physique quantique nous promettent une nouvelle puissance de calcul inégalée, permettant d’aborder des problèmes de taille et de complexité exponentielles.  Les lois de la physique quantique nous promettent une nouvelle puissance de calcul inégalée, permettant d’aborder des problèmes de taille et de complexité exponentielles. 
Ligne 263: Ligne 321:
  
  
- +\\ 
-^Investir dans les technologies quantiques : au delà de la science,des marchés et des opportunités pour les entrepreneurs | Christophe Jurczak, Quantonation / QCWare +^Investir dans les technologies quantiques : au delà de la science,des marchés et des opportunités pour les entrepreneurs | Christophe Jurczak, Quantonation| 
  
 De grands groupes industriels ainsi que des fonds de capital risque investissent dans le calcul quantique alors que la question de la maturité technologique peut être légitimement posée. De grands groupes industriels ainsi que des fonds de capital risque investissent dans le calcul quantique alors que la question de la maturité technologique peut être légitimement posée.
Ligne 280: Ligne 338:
 Quantonation est basé à Paris avec de forts liens avec la Silicon Valley. Il fournit le capital nécessaire dans les premiers tours de financement des startups et se caractérise par une forte compétence scientifique et une connaissance approfondie des marchés accessibles à ces technologies de rupture.// \\ Quantonation est basé à Paris avec de forts liens avec la Silicon Valley. Il fournit le capital nécessaire dans les premiers tours de financement des startups et se caractérise par une forte compétence scientifique et une connaissance approfondie des marchés accessibles à ces technologies de rupture.// \\
 \\ \\
-christophe.jurczak@qcware.com\\ +christophe@quantonation.com\\
  
  
  
 +\\
 ^L’optimisation quantique – le problème, le potentiel et l’application  | Witold Kowalczyk, Bohr Technology |  ^L’optimisation quantique – le problème, le potentiel et l’application  | Witold Kowalczyk, Bohr Technology | 
  
-L’intervention portera sur la possibilité des ordinateurs quantiques à résoudre les problèmes d’optimisation combinatoire. L’intervention commencera par une présentation des ordinateurs quantiques disponible aujourd’hui, leur fonctionnement et le potentiel qu’ils présentent dans le domaine de l’optimisation. Ensuite, une courte analyse de diffèrent problèmes d’optimisation, leur importance pour plusieurs secteurs de l’industrie ainsi que les solutions actuellement disponible, suivra. +L’intervention portera sur la possibilité des ordinateurs quantiques à résoudre les problèmes d’optimisation combinatoire.  
 +L’intervention commencera par une présentation des ordinateurs quantiques disponible aujourd’hui, leur fonctionnement et le potentiel qu’ils présentent dans le domaine de l’optimisation. Ensuite, une courte analyse de différents problèmes d’optimisation, leur importance pour plusieurs secteurs de l’industrie ainsi que les solutions actuellement disponibles, suivra. 
  
 Finalement, l’intervention portera sur les algorithmes d’optimisation quantique. Cette partie sera notamment basée sur l’expérience de Bohr Technology dans ce domaine. Différents efforts d’optimisation quantique et leurs succès seront présentés.\\ Finalement, l’intervention portera sur les algorithmes d’optimisation quantique. Cette partie sera notamment basée sur l’expérience de Bohr Technology dans ce domaine. Différents efforts d’optimisation quantique et leurs succès seront présentés.\\
Ligne 293: Ligne 352:
  
 // //
-Witold Kowalczyk et le fondateur et PDG de Bohr Technology Incune entreprise polonaise/canadienne qui se spécialise en algorithmes et logiciel doptimisation quantique.// \\+Witold Kowalczyk est un entrepreneur technologique, un chercheur et un programmeur autodidacte passionné par l’IA, la robotique et l’ordinateur quantique. 
 + 
 +Il a étudié le droit à l’université de Varsovie et a poursuivi des études de type mastère à l’université de Paris Panthéon-Assas complémentées par de nombreux stages internationaux.  
 +En 2014, il a obtenu un mastère de droit de l’Université de Varsovie avec la plus haute mention.   
 +Il est actuellement doctorant dans cette université. 
 + 
 +En septembre 2017, il a fondé Bohr.Technology pour explorer les opportunités apportées par lordinateur quantique dans le monde des transports.// \\
 \\ \\
 wk@bohr.technology\\ wk@bohr.technology\\
  
  
 +\\
 +^Le calcul quantique et ses applications en chimie et en physique | Ivano Tavernelli, IBM Research| 
 +**Intervention en anglais**
  
 +Le calcul quantique émerge comme un nouveau paradigme pour la solution d’une large classe de problèmes qui ne sont traitables par des ordinateurs classiques haute performance utilisant des algorithmes classiques. Les ordinateurs quantiques peuvent en principe résoudre des problèmes qui requièrent des ressources exponentielles sur du matériel classique, même en utilisant les meilleurs algorithmes classiques disponibles.  
 +Ces dernières années, beaucoup de problèmes intéressants possédant une accélération quantique potentielle ont été mis en avant dans le domaine de la physique quantique, comme la recherche de valeurs propres utilisant des algorithmes d’estimation de phases quantiques et d’observables en chimie quantique,  par le biais de l’algorithme hybride variationnel de résolution de valeurs propres quantiques (VQE).  
 + 
 +L’idée originale qu’un ordinateur quantique peut potentiellement résoudre des problèmes de mécanique quantique à un corps plus efficacement qu’un ordinateur classique vient de Richard Feynman, qui a proposé d’utiliser des algorithmes quantiques pour investiguer les propriétés de la nature à l’échelle quantique.  En particulier, la simulation de la structure électronique des systèmes moléculaires et de matière condensée est une tâche de calcul difficile du fait que le coût des ressources mises en œuvre augmente exponentiellement avec le nombre d’électrons lorsque des solutions précises sont requises.  
 +Avec une compréhension plus profonde des systèmes quantiques complexes acquis lors des dernières décennies, cette barrière exponentielle peut être surmontée en utilisant un ordinateur quantique.  
 +Pour atteindre cet objectif,  de nouveaux algorithmes quantiques doivent être développés pour exploiter au mieux le potentiel de l’accélération quantique [1,2].   
 +Alors que cet effort devrait cibler la conception d’algorithmes quantiques pour les futurs ordinateurs résistant aux pannes, il y a un besoin pressant de développer des algorithmes implémentables sur des architectures quantiques actuelles non tolérantes aux pannes et avec un temps de cohérence limité [3].
 + 
 +Dans cette intervention, nous introduirons d’abord les bases d’un ordinateur quantique utilisant des qubits supraconducteurs, en mettant l’accent sur ces aspects qui sont déterminants pour l’implémentation d’algorithmes de chimie quantique. 
 +Dans la seconde partie,  je discuterai brièvement des limitations concernant les approches classiques disponibles et mettrai en avant les avantages de la nouvelle génération d’algorithmes quantiques pour la solution de Schrödinger à n électrons.
 +
 +[1] B.P. Lanyon et al., Nature Chem. 2, 106 (2010).\\
 +[2] N. Moll, et al., Quantum Sci. Technol. 3, 030503 (2018).\\
 +[3] P. Baroutsos, et al., ArXiv: 1805.04340 (2018).\\
 +\\
 +
 +//
 +Ivano Tavernellli  a étudié la biochimie ( M.SC.,1991) et la physique théorique (M.Sc., 1996) à  l’ETH Zurich, où il a obtenu son doctorat en 1999.  
 +En 2000, il a reçu une bourse Marie Curie pour travailler dans le groupe du Professeur Michiel Sprik à l’Université de Cambridge en Angleterre.  
 +Il est ensuite revenu en Suisse pour un PostDoc à l’ETH ( 2002-2003) et plus tard  à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL,2003-2014).  
 +En 2010, il a obtenu le titre de Maître d’Enseignement de Recherche à l’EPFL. 
 +Finalement en décembre 2014, il a rejoint le laboratoire de recherches IBM Zurich (ZRL) à Rueschlikon en Suisse. 
 +Dans le domaine de la mécanique classique-quantique, il a développé et implémenté un nouveau cadre théorique pour combiner les techniques de structure électronique s’appuyant sur la densité électronique (DFT et TDDFT) avec le calcul des trajectoires classiques et quantique non adiabatique. 
 +Son champ de recherche dans ce domaine comprend la mécanique moléculaire adiabatique et non adiabatique (mécanique d’Ehrenfest, saut de surface de trajectoire et mécanique Boehmienne) pour l’étude des processus photochimiques et photo-physiques dans les molécules, les phases condensées et les systèmes biologiques. 
 + 
 +En 2015, il a rejoint l’équipe de calcul quantique du ZRL et travaillait sur des architectures qubits supraconductrices. Il s’intéresse particulièrement au développement d’algorithmes quantiques pour la simulation de systèmes fermioniques (électrons corrélés dans des molécules et des solides) dans à la fois des ordinateurs quantiques adiabatiques et numériques. 
 +Il est maintenant le responsable technique de l’équipe de calcul quantique théorique à IBM Zurich.// \\
  
  
Ligne 349: Ligne 444:
  
  
-|{{:allouche.jpg?140|}}|{{:jurczak.png?145|}}|{{:Kowalczyk.png?120|}}| +|{{:allouche.jpg?140|}}|{{:jurczak.png?145|}}|{{:Kowalczyk.png?120|}}|{{:carron.png?145|}}| 
-|**Cyril Allouche** |**Christophe Jurczak** |**Witold Kowalczyk** |+|**Cyril Allouche** |**Christophe Jurczak** |**Witold Kowalczyk** |**Igor Carron** | 
  
 +|{{:tavernelli.png?140|}}|{{:besssiere.png?145|}}|{{:pirim.png?110|}}|
 +|**Ivano Tavernelli** |**Pierre Bessière** |**Patrick Pirim** |
  
  
von_neumann.1536954148.txt.gz · Dernière modification: 2018/09/14 21:42 par katia_castor
CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 3.0 Unported
www.chimeric.de Creative Commons License Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0