Accès privé
Derniers événements
Suivez-nous

Jeudi 21 novembre 2019 : Séminaire Révolution numérique, révolution industrielle : enjeux 4.0 ?

Image séminaire Révolution numérique, révolution industrielle : enjeux 4.0 ?

21 Nov Jeudi 21 novembre 2019 : Séminaire Révolution numérique, révolution industrielle : enjeux 4.0 ?

Coordination scientifique

La Révolution du numérique n’est plus annoncée, elle est bel et bien installée dans le monde industriel !…

Elle pousse les industriels à repenser leurs process de fabrication et à travailler sur l’agilité de leurs outils : automatisation, data, simulation, partenariat collaboration homme-machine, machine-machine sont les nouveaux piliers de l’industrie de demain.

La France est loin d’être absente de cette révolution. Elle a su se faire une place et s’ancrer à l’Europe au travers de liens stratégiques privilégiés avec nos voisins allemands notamment.

Les technos hardware et software se sont mariées pour aboutir à des innovations remarquables, mais quels sont les retours très concrets, les impacts pour le business demain ?

Pour tenter de répondre à ces questions, nous nous appuierons sur des exemples de démarches déployées par des territoires (comme le Plateau de Saclay) ou des alliances (comme l’Alliance Franco-Allemande), pour démontrer cette progression ainsi que sur les témoignages des acteurs principaux depuis le monde académique, la recherche, l’éducation, à celui des grands comptes en passant par les PME et les startups.

Toutes les organisations seront mobilisées pour vous présenter ce qu’est devenue l’industrie et ce qu’elle deviendra dans la mouvance de ce que l’on appelle aujourd’hui l’Industrie 4.0 : une usine, nouveau monde d’objets qui parlent aux objets mais dans laquelle l’homme garde une place de choix…

Date & Lieu

Jeudi 21 novembre 2019
8H30- 18H00

École Polytechnique, 
Amphithéâtre Becquerel
91120 Palaiseau

Tarifs

Participation aux frais :
• gratuit pour les membres d’Aristote,
• payant pour les non membres : 60 €

Participation sur place : 70€ les non membres

Inscription

INSCRIPTION closes

Paiement

• en ligne
par chèque
à l’ordre de “Association Aristote” à remettre à l’entrée du séminaire
par virement bancaire
(IBAN : FR76 3000 4008 8600 0042 1466 411)

Une facture acquittée sera envoyée après le séminaire à chaque participant.



Organisateurs

Logo_MIM

Programme & Actes

08h30-08h55 Accueil & café
08h55-09h00 Introduction
09h05-09h25 La transformation des entreprises vers l'Industrie du Futur : repères clésPierre-Marie GAILLOTCETIM
09h25-09h45 L'industrie 4.0 : le mythe et son utilitéVincent CHARLETLa Fabrique de l'industrie
09h45-10h25 Keynote : De l'IA à l'intelligence humaine augmentée :
impact sur l'entreprise du futur
Joel de ROSNAYScientifique, Ecrivain, Prospectiviste, Docteur ès Sciences,
Conseiller du Président Universcience,
Président exécutif de Biotics International
10h25-10h40 Session de Questions / Réponses
10h40-11h00 Pause café
11h00-11h30 Présentation du Rapport « Plateformes d'accélération
vers l'industrie du futur » remis au Premier ministre
Bruno GRANDJEAN
l'Alliance industrie du futur
11h30-11h40 L'accélérateur technologique franco-allemand de l'Industrie 4.0Paul-Guillem MEUNIERAcadémie franco-allemande
11h40-12h35 Pitchs PME Startup
Le territoire accélérateur de l’industrie 4.0Estelle ISSAAgence de développement Essonne
La Réalité Virtuelle et la conception Industrielle :
anticiper et optimiser !
Antoine LASNIER
Jordane RICHTER
LIGHT & SHADOWS
Logistique 4.0 : une solution IOT de localisation
indoor/outdoor couplée à de l'IA
Mikaël CAMPIONDSI Global Services
Simuler l’usine du Futur : de l’échelle microscopique à
l’échelle macroscopique
Dr Catherine SANJEUArmélio
Utilisation de la blockchain dans l'IoT industrielleAndré LEGENDREKALIMA
Produire moins, vendre mieux avec l'industrie 4.0Pierre de CHANVILLETEKYN
Révolution industrielle - IA explicable, un enjeu majeur du 4.0Yoel OUAKNINCraft.ai
Energie 4.0 : l'intelligence artificielle au service d'une usine
plus sobre en ressources
Arnaud LEGRAND
ENERGIENCY
Cap vers l'industrie 4.0, éclairez collectivement vos réflexions
et orientations stratégiques
Arnaud TUPINIER
EspritsCollaboratifs
12h35-12h50 Session de Questions / Réponses
12h50-14h00 Déjeuner buffet avec démos
14h00-14h50 Présentations des Grands Comptes
Enjeux de l’Industrie du FuturGrégorio AMEYUGO
Valentina IVANOVA

CEA - LIST
Exposé Dassault SystemesOlivier LETEURTREDassault Systemes
Airbus : Envol réussi grâce à la transformation numériqueSylvie BANCEL-LEGENDREAirbus France
Exposé ThalesRomain PROVOSTThales
Digital et 4ième révolution industrielleEric PREVOSTOracle
14h50-15h10 Session de Questions / Réponses
15h10-16h00 Présentations des Grands Comptes
Industrie 4.0 : comment démarrer ?Rémi LISSAJOUXIBM
Siemens et son écosystème pour une approche digitale à 360°Laurent MISMACQUE
Siemens France
Programme Full Track & TraceJean-Marc CHATELANAZGroupe Renault
Faurecia's Industry 4.0 JourneyGrégoire FERREFAURECIA
Production de Cosmétiques personnalisés en point de venteSophie DEYGASL'Oréal
16h00-16h20 Session de Questions / Réponses
16h20-16h40 Pause café
16h40-17h00 Présentations des Organismes de formation
L'INDUSTREET, Campus de L'Industrie du futur, une opportunité
pour les entreprises et pour l'insertion des jeunes
Olivier RIBOUDTOTAL
Enseigner l'industrie du futurGwénaël GUILLEMOTInstitut de la Réindustrialisation
17h00-17h15 Session de Questions / Réponses
17h15-17h30 Avocat 4.0 ?Me Nathalie PUIGSERVERP3B Avocats
17h30-17h45 Médicament, corps digital et futur du soin : un rêve de l'industrie 4.0 de la santé pour demain ?Dr Judith NICOGOSIANAnthropologue
Directeur Scientifique chez Lucine
17h45-17h50 Conclusion

Résumés des Présentations

Matinée

Après-midi

La transformation des entreprises vers l'Industrie du Futur : repères clés ⎮ Pierre Marie GAILLOT
Pierre Marie GAILLOT

Le Monde change, l’industrie aussi. Nous rappellerons les grandes transformations hybrides en cours dans la Société pour en faire une traduction opérationnelle au travers grands marqueurs à intégrer dans l’entreprise et les familles de solutions disponibles pour y répondre.

Nous proposerons alors 7 axes pour structurer votre plan de transformation, dans une logique à 360°, illustré par un « mur de briques de solutions possibles » à intégrer au sein de vos organisations.

Ingénieur en Excellence Opérationnelle, complétée par une formation de Synergologue©, Pierre-Marie Gaillot s’appuie sur 30 ans d’expérience professionnelle dans l’innovation et le développement d’applications numériques, le conseil en organisation et management et le pilotage de Business Units. Aujourd’hui responsable Industrie du Futur au Cetim, il pilote également l’accompagnement des entreprises dans les territoires pour le compte de l’Alliance Industrie du Futur.

L'industrie 4.0 : le mythe et son utilité ⎮Vincent Charlet
Interv_Vincent-CHARLET FABRIQUE DE LINDUSTRIE

« Qu’appelle-t-on ‘Industrie 4.0’ ou ‘industrie du futur’ ? Est-ce la même chose ? D’où viennent ces expressions et pourquoi semble-t-il si difficile de les définir précisément ? Faut-il y voir, comme certains l’affirment, une ‘révolution industrielle’.»

Nous exposerons d’abord ce que représente « le grand tableau » de l’industrie du futur, c’est-à-dire la conjonction de changements techniques et organisationnels qui bouleversent nos entreprises et auxquels elles doivent se préparer. Nous considérerons ensuite ce tableau avec discernement, afin de comprendre à quel rythme et avec quelle ampleur ces modifications s’incarnent sur le terrain.

Après une formation d’ingénieur, Vincent Charlet s’est consacré à l’analyse des systèmes publics et à la conduite du changement.
Il a d’abord participé, à divers titres, aux réflexions et démarches visant à rénover le système de recherche et d’innovation en France (évaluation, construction d’indicateurs, prospective) pour ensuite contribuer à la mise en place du projet FutuRIS, opération prospective soutenue à parité par les grands acteurs privés de la R&D, les établissements publics de recherche et l’Etat. Il en a été le directeur de 2006 à 2011.
À partir de 2011, il a participé à la création de La Fabrique de l’industrie, think tank dont il est le délégué général. Fondée par l’UIMM, le Cercle de l’industrie et le GFI, La Fabrique réalise et diffuse des analyses robustes et équilibrées sur le fonctionnement et les perspectives de l’industrie.

De l'IA à l'intelligence humaine augmentée : impact sur l'entreprise du futur ⎮ Joël de Rosnay
Interv_Joel de Rosnay

Joël de Rosnay, biologiste, prospectiviste et écrivain. Docteur ès Sciences, Conseiller du Président d’Universcience (Cité des Sciences et de l’Industrie de la Villette et Palais de la Découverte) et Président de Biotics International.

Joël de Rosnay, est un ancien chercheur et enseignant au Massachusetts Institute of Technology (MIT) dans le domaine de la biologie et de l’informatique, il a été successivement attaché scientifique auprès de l’Ambassade de France aux Etats-Unis, Directeur Scientifique à la Société Européenne pour le développement des entreprises (société de « Venture capital ») et Directeur des Applications de la Recherche à l’Institut Pasteur. l’environnement.

Écrivain, Joël de Rosnay est l’auteur de plusieurs ouvrages scientifiques destinés à un grand public, dont « Le Macroscope » 1975 ; « L’homme symbiotique, regard sur le troisième millénaire », Seuil, 1995, « La révolte du pronétariat », Fayard, 2002, « 2020 les scénarios du futur », Fayard, 2008, « Et l’Homme créa la vie : la folle aventure des architectes et des bricoleurs du vivant », avec Fabrice Papillon, Éditions LLL, 2010. « Surfer la Vie », éditions LLL, 2012. « Je cherche à comprendre…les codes cachés de la nature » chez LLL, 2016. Son dernier livre “La symphonie du vivant : comment l’épigénétique va changer votre vie” est paru chez (LLL) 2018.

Présentation du Rapport « Plateformes d'accélération vers l'industrie du futur » remis au Premier ministre ⎮ Bruno GRANDJEAN
Photo Bruno Grandjean_Président FIM_crédit photo Christian More

Bruno Grandjean est Président du Directoire de REDEX S.A., un modèle d’ETI industrielle 3+ à la française dont les produits s’exportent dans plus de 50 pays à travers le monde.

Ingénieur de Formation et diplômé de l’Université de Stanford, détenteur de plusieurs brevets, dans l’industrie depuis plus de vingt-cinq ans, il dirige depuis 2005 le Groupe REDEX, leader Européen de la « mécanique fine » et des équipements de haute technologie pour l’industrie sidérurgique, métallurgique et la machine-outil.

Membre du Comité exécutif du Conseil National de l’Industrie, Président de “L’Alliance pour l’Industrie du Futur” qui regroupe l’ensemble des acteurs du secteur industriel français.

L'accélérateur technologique franco-allemand de l'Industrie 4.0 ⎮ Paul-Guilhem MEUNIER
Interv_Paul-Guilhem MEUNIER

L’Académie franco-allemande pour l’Industrie du Futur est un programme stratégique initié par les gouvernements français et allemands afin d’encourager les collaborations entre les principaux instituts de recherche européens et les entreprises industrielles de nos deux pays. Elle a été fondée par l’Institut Mines-Télécom (IMT) et l’Université technique allemande de Munich (TUM). Axée sur la recherche, l’éducation et l’innovation, la mission de l’Académie est de relever les défis qui accompagnent la numérisation croissante des processus industriels.

Le territoire accélérateur de l'industrie 4.0 ⎮ Estelle ISSA
Interv_Estelle ISSA

La nouvelle réalité industrielle met en exergue l’importance des interconnexions à l’échelle locale. La compétition inclut désormais les territoires pour l’accès à la technologie, aux fournisseurs, aux RH. L’Essonne possède des atouts pour le développement de l’industrie 4.0 : scientifiques, enseignements, industriels. Le défi est de construire des modes d’organisation qui intègrent le local et c’est là tout l’enjeu de l’Accélérateur Territorial, outil d’intermédiation, voulu par Essonne Développement, au service du développement territorial qui joue un rôle de mise en réseau et d’offreur de contenu à travers des relais locaux.

Ingénieure en Aménagement du territoire, chargée de mission référente industrie au sein de l’Agence de développement territorial Essonne Développement, je mets à contribution mon expertise au service du développement territorial et économique en prenant en considération la multiplicité des acteurs et des échelles.

La Réalité Virtuelle et la conception Industrielle : anticiper et optimiser ! ⎮ Antoine LASNIER et Jordane RICHTER
Interv_ANTOINE LASNIER
Interv_JORDANE RICHTER

Nous allons montrer quelles sont les applications concrètes de la Réalité Virtuelle dans le cadre de la conception industrielle au sens large (design industriel, ergonomie, …) et comment elles aident à réduire les coûts et temps de conception. Pour cela nous présenterons notre suite logicielle XR Suite avec un focus particulier sur Interact et XR Twin qui permettent de créer des scènes en réalité virtuelle en seulement quelques clics.

Antoine est diplômé d’un Master en Ingénierie Mécanique de Centrale Lille en 2008 et d’un Master en Robotique de l’Université de Kéio au Japon en 2010. Antoine a travaillé chez PSA Peugeot Citroën de 2011 à 2016 en tant que responsable de l’équipe de recherche en robotique à la Direction de la Recherche. Il a rejoint Light and Shadows en 2016, en charge du développement des solutions VR pour les grands comptes industriels, et il prend la responsabilité de Directeur des Opérations en 2018.

Jordane est diplômé d’un Master en Business et Management de NEOMA BS Rouen en 2010. Après 10 ans d’expérience en marketing et communication dont 5 à l’étranger (Canada / Allemagne) et une expérience entrepreneuriale, il rejoint Light And Shadows en 2018 au poste de Responsable Marketing et Communication et chef de projet VR.

Logistique 4.0 : une solution IOT de localisation indoor/outdoor couplée à de l'IA ⎮ Mikaël CAMPION
Interv_Mikael CAMPION

Un problème très concret que peut résoudre une solution IOT de localisation indoor/outdoor couplée à de l’IA,

Le problème :
Un site de stockage de matériel de construction peut contenir jusqu’à 5000 équipements empilés utilisés sur les sites de construction, tels que des banches, des étais, des bennes à béton…
Comment savoir quels équipements sont en stock, en maintenance, en opération sur site de construction ou tout simplement perdus ou volés ? (On peut bien sûr en établir la liste dans un tableur et s’efforcer de la tenir à jour, en utilisant de la main d’œuvre pour chercher et allouer le matériel à un chantier, chercher encore, etc… cela coûte en main d’œuvre et peut également retarder le démarrage d’un chantier).
Ne pas savoir ce qui est présent et disponible peut également conduire à racheter du matériel inutilement et ainsi augmenter les immobilisations.

La solution :
Dans un contexte industriel, WeFind est une solution complète de géo-localisation d’équipements.

WeFind permet par exemple :
1)  La géo-localisation du matériel sur le site de stockage.
2)  L’inventaire du matériel sur le site de stockage.
3)  La traçabilité du matériel d’un site à l’autre.

Info : DSI Global Services

Stimuler l'usine du Futur : de l'échelle microscopique à l'échelle macroscopique ⎮ Dr Catherine SANJEU
Interv_Catherine Sanjeu

Les codes de calculs éléments finis sont de plus en plus complets et intègrent aujourd’hui des physiques très vairées qu’il est possible de coupler. Ainsi l’ingénieur d’étude a accès à une connaissance fine et une grande compréhension des nouveaux procédés de fabrication qu’il développe. A l’autre bout de la chaine, l’ingénieur en charge de l’industrialisation veut optimiser sa future usine, l’automatiser et la surveiller en temps réel, il va alors la concevoir virtuellement. Armélio développe des approches numériques complètes, basées sur les derniers outils logiciels permettant de passer du jumeau numérique à l’implantation d’usine complète et virtualisée. C’est ce que nous allons illustrer sur une usine de production de pièces carbone.

Catherine Sanjeu a obtenu un Doctorat en Physique, en réalisant une thèse en contrat CIFRE pour PSA Peugeot Citroën dans le domaine des applications des lasers de puissance.

Ses travaux lui ont permis de développer des simulations numériques s’intéressant à la modélisation des procédés de fabrication, dans le but de mettre en évidence l’impact du process sur la tenue en service du produit. Tout au long de son parcours chez PSA, elle a contribué au développement de la simulation multiphysique.

En 2010, elle fonde la société Armelio dans le but d’accélérer les processus d’innovation et d’industrialisation des grandes entreprises en généralisant cette approche de modélisation des procédés pour en faire des jumeaux numériques multiphysiques et proposer des représentations virtuelles très détaillées d’usines.

Révolution industrielle - IA explicable, un enjeu majeur du 4.0 ⎮ Yoël OUAKNIN
Photo Yoël Ouaknin

Cette présentation a pour but d’exposer un cas d’usage de supervision de la performance, en provenance d’un client industriel de craft ai. Ici, nous partons de la donnée brute en provenance de machine et grâce à l’ajout d’IA nous allons pouvoir identifier les métriques qui sont le plus corrélées à la rentabilité, dans un contexte donné. Il s’en suivra des recommandations personnalisées pour améliorer la performance de l’usine en suggérant des plannings automatiques et optimisés.

Yoël Ouaknin, ingénieur commercial en IA @craft ai en charge de la verticale Industrie 4.0.

Au-delà de l’aspect technique, le client a besoin de comprendre qui est son interlocuteur, quelle est la valeur ajoutée qu’il va pouvoir lui apporter et pourquoi il le fait (cf : Simon Sinek – “Start with why »). Aujourd’hui, il est indispensable d’écouter de manière active, de cerner les enjeux métiers et les objectifs, proposer des idées différenciantes pour créer une relation à long terme. L’ingénieur commercial ne vend plus un simple produit ; il apporte des solutions adaptées, voilà ma mission.

Energie 4.0 : l'intelligence artificielle au service d'une usine plus sobre en ressources ⎮ Arnaud LEGRAND
Photo Arnaud Legrand

Energiency est le logiciel d’analyse de la performance énergétique industrielle le plus innovant du marché. Energiency est une start-up de 25 personnes basée à Rennes et Lyon, crée en 2013 par des ingénieurs issus de l’industrie et des chercheurs en informatique (INRIA) spécialistes de l’Industrie du Futur.

Energiency est le 1er logiciel à intégrer la puissance du big data, du cloud et de l’intelligence artificielle pour identifier et exploiter de nouveaux gisements d’économies d’énergie dans l’industrie. L’algorithme d’Energiency analyse en continu les données issues des compteurs d’énergie et de l’Internet des Objets (IoT) pour permettre de réaliser jusqu’à 20% d’économies d’énergie.

Energiency est lauréat de 30 Prix Innovation, dont le Concours iLab du Ministère de la Recherche, le Cleantech Open France, et a été désignée « Start-up de la Transition Energétique » par l’Usine Nouvelle. Energiency a par ailleurs levé 2,7 M€ en 2017 avec les fonds d’investissement ISAI, Go Capital et West Web Valley pour accélérer son activité en Europe.

Cap vers l'industrie 4.0, éclairez collectivement vos réflexions et orientations stratégiques ⎮ Arnaud TUPINIER
Photo Arnaud TUPINIER

La révolution numérique offre de nouvelles opportunités dans le secteur industriel : robotisation, Intelligence Artificielle, Blockchain, smartproduction, IoT… mais également de nouveaux enjeux en termes de développement. EspritsCollaboratifs propose de tirer parti de la mutualisation des activités de veille et de gestion de l’information pour collectivement éclairer ces nouvelles réflexions stratégiques et de mettre les expertises de l’ensemble de vos collaborateurs au service du développement de votre entreprise.

Ancien ingénieur innovations technologiques au CEA, spécialisé dans conception et la mise au point d’outils innovants dans le domaine de la santé, Arnaud Tupinier est depuis toujours un passionné du numérique. Responsable développement au sein d’EspritsCollaboratifs, il est en charge de la structuration et du financement du programme de recherche, développement et innovation de la plateforme de veille et d’intelligence collective Curebot ainsi que du développement commercial de l’entreprise.

Enjeux de l’industrie du futur ⎮ Dr. Gregorio AMEYUGO et Dr. Valentina IVANOVA
Photo Valentina Ivanova

Au travers d’une histoire vraie, nous allons vous convaincre de l’utilité du passage vers l’industrie 4.0 en utilisant les avancées technologiques : cybersécurité, IoT, Cloud Computing, Machine Learning pour améliorer l’agilité et la croissance d’une entreprise de type PME. Nous présenterons ensuite le challenge européen Going European.

Valentina Ivanova is chemical engineer from Chemical Technological and Metallurgical University, Sofia, Bulgaria. In 1988 she joined Institute of Physical Chemistry of Bulgarian Academy of Sciences, Sofia, Bulgaria, as Research Associate, where she obtained her PhD degree in Physical Chemistry. In the period 1999–2005 she was successively appointed as Senior Scientist at the Université Libre de Bruxelles, Belgium and at the University of Ulm, Germany. From 2005 to 2014, Dr Ivanova was employed at CEA-Leti, Grenoble, France as Senior Expert in Nanotechnologies. From 2014 to 2018 was appointed as scientific activities leader for the regional platforms for technological transfer of CEA Tech. Presently, she is European Affairs Manager in the domain of Advanced manufacturing at CEA-List institute. Dr. Ivanova is Fellow of Global School for Advanced Studies

Airbus : Envol réussi grâce à la transformation numérique ⎮ Sylvie BANCEL-LEGENDRE
Photo Sylvie Bancel-Legendre

La transformation numérique du bureau d’étude à l’usine du future, jusqu’aux services fournis aux clients.
Etapes clefs de la digitalisation – Leviers de réussite – Ambitions – Enjeux passés et à venir.

Sylvie Bancel-Legendre has been holding leadership positions in major industrial companies (Cosmetics, IT, Aerospace) with strong international experiences.

In Airbus Group, she has been appointed Head of Programme Management Integration for Future Aircrafts in a context of strong digitalization of design and manufacturing.

Engineering degree & MBA at HEC Paris. Chevalier de la Légion d’Honneur.

Digital et 4ième révolution industrielle ⎮ Eric PREVOST
Photo Eric PREVOST

Les attentes de la société, des usagers et des clients business vis-à-vis des industriels ont considérablement évolués aux cours des dernières années : disponibilité 24h/24, produits et services connectés, service et maintenance à distance, paiement à l’usage, parcours clients plus fluide, une relation avec la marque, de nouveaux canaux d’échanges, etc. Les challenges de la quatrième révolution industrielle sont nombreux, et surtout extrêmement différents de ceux des précédentes révolutions qu’ont été les machines à vapeur, l’électricité et le numérique. Quel écosystème hybride permettra de développer cette transformation.

Eric PREVOST has a role of Global Vice President of Industry 4.0 & Advanced Technologies within the Oracle Industries Solution Group.

He has 20 years of experience working in digital strategy roles for Manufacturing, Banking, Healthcare and Public sectors.

Eric spent 12 years on IBM Global Services and 4 years in Capgemini running consulting activities on Innovation and Digital transformation with major business transformational projects such has the design of Michelin solution with pay per use business models for manufacturer.

Writer of several papers on Innovation practices for business and Artificial intelligence for the manufacturing. And co-author of a BPM : Modeling through Monitoring book.  Eric is also the president of the TRIZ-France innovation association in charge of developing innovation practices in France and worldwide innovation cooperation; and Active member of the Industry 4.0 working group at Syntec Numérique.

Industrie 4.0 : comment démarrer ⎮ Rémi LISSAJOUX

Conscients des enjeux de l’industrie 4.0, les industriels font rapidement face à la multiplicité et la complexité des projets et à la diversité des solutions techniques. Nous présenterons nos recommandations pour initier la démarche et obtenir des retours rapides tout en facilitant le passage à l’échelle industrielle.

Rémi Lissajoux est responsable marketing des offres logiciels Watson IoT pour IBM France. Il a plus de 30 ans d’expérience dans le développement l’industrialisation et la commercialisation des solutions d’Intelligence Artificielle et de Data Science. Il est Ingénieur du Corps des Mines et détient un doctorat en Informatique Fondamentale.

Siemens et son écosystème pour une approche digitale à 360° ⎮ Laurent MISMACQUE
Photo Laurent Mismacque

Aujourd’hui, mêmes les plus grands industriels ne peuvent pas aborder seul les problématiques digitales de ses clients.
La nécessité est désormais de former un écosystème de partenaires de confiance, étant en mesure d’apporter leurs compétences.
Cela garantit au client une prise en charge globale avec des intervenants spécialisées pour couvrir tous les aspects de la demande.

Laurent Mismacque
Directeur Customer Services Digital Industries Siemens France
Directeur Cloud Application Solution MindSphere
30 ans d’expérience dans le domaine de l’automatisme et l’informatique industriel.

Laurent Mismacque débute sa carrière au « Haute Etude Industriel » de Lille, dans la mise en place d’un centre de formation professionnel.
Il devient ensuite Ingénieur Application en commande numérique, automate programme et pneumatique dans divers groupes internationaux.
Chez Siemens depuis 2000, Laurent est aujourd’hui directeur des services clients Siemens pour la France et responsable du déploiement dessolutions IIoT et cybersécurité.

Programme Full Track & Trace ⎮ Jean-Marc CHATELANAZ

Full Track & Trace Program has been launched and structured 2 years ago using systems engineering approach. It led to the development of a consistent platform, implemented since in agile mode. This program provides the group with transversal capabilities of tracking and traceability features to cover all the key items of interest for the company (parts, products, production and logistics means,…), over their entire life cycle. It is more than 60 use-cases identified so far for all divisions of the Renault Group. It brings an unprecedented visibility on the physical reality of operations.

Jean-Marc Chatelanaz has over 20 years of experience in improvement of complex products development and manufacturing efficiency.

For automotive OEM and aeronautics leaders, he implemented :
        – systems engineering processes, tools, skilling-up and organizations
        – standardization and product line management
        – program management processes, tools and organizations
        – strategic planning and skills development for R&D

Faurecia's Industry 4.0 Journey ⎮ Gregroire FERRE
Photo Gregoire Ferre

Gregoire FERRE is the Group Vice President for Digital Transformation and Digital Services Factory (Artificial Intelligence). He has been steering for the past 4 years value-added transformation within Faurecia, with over 1pt margin improvement overall since the beginning of the digital transformation program.

Previous to this, Gregoire worked for AlixPartners and Renault. Gregoire holds an MS from Ecole Polytechnique and an MS from MIT.

Production de Cosmétiques personnalisés en point de vente ⎮ Sophie DEYGAS
Interv_Sophie Deygas

Les nouvelles attentes des consommateurs nous poussent à réinventer la manière de  produire des cosmétiques en le faisant directement en point de vente. Cela impact l’ensemble de la conception et de l’exploitation.

Diplômée d’un master spécialisé à Centrale Paris, j’œuvre depuis 13 ans à L’Oreal, d’abord en développement des nouveaux produits dont 3 ans au UK sur la marque The Body Shop puis sur la personnalisation depuis 2017.

L'INDUSTREET, Campus de L'Industrie du futur, une opportunité pour les entreprises et pour l'insertion des jeunes ⎮ Olivier RIBOUD
Photo Olivier RIBOUD

L’INDUSTREET est un projet de campus novateur d’apprentissage aux nouveaux métiers de l’industrie. Il ouvrira ses portes à Stains dès l’automne 2020 et accueillera gratuitement à terme 400 jeunes femmes et jeunes hommes de 18 à 25 ans avec ou sans qualification, issus de toute la France.

L’objectif ? Que 100 % des jeunes aient un projet professionnel abouti à l’issue de leur formation, qu’ils soient capables de s’intégrer et d’évoluer durablement dans les entreprises industrielles.

Total met ainsi sa notoriété, sa connaissance du monde industriel et ses liens avec la société civile au service de ce projet.

Ingénieur de l’École de Mines d’Alès complété par un Master en management des territoires de l’ESSEC, Olivier RIBOUD a débuté sa carrière dans l’industrie extractive puis dans l’industrie chimique avant de rejoindre le monde de la formation en intégrant en 2006 le réseau des Campus Veolia comme Directeur Performance et Coordination.

Passionné par l’Apprendre et la pédagogie, il a rejoint Total en 2018 pour participer au projet L’Industreet, école de l’industrie du futur en tant que Directeur.

« Enseigner l'industrie du futur » ⎮ Gwénaël GUILLEMOT
Interv_Gwenael Guillemot

L’industrie du futur est déjà une réalité pour de nombreuses entreprises. Mais cette révolution, notamment basée sur la transition numérique, entraine de nombreuses réflexions sur l’évolution nécessaire des formations. De nouvelles offres de formations sur les « métiers du futur » tels que BIM manager ou expert cyber sécurité apparaissent. L’enseignement de nombreuses fonctions de l’entreprise doit évoluer en intégrant les nouvelles technologies comme la réalité virtuelle ou la fabrication additive. Bien sûr, les pédagogies doivent s’adapter à ces nouveaux besoins, notamment en développant les pédagogies actives.

Gwénaël Guillemot a rejoint CESI Ecole d’ingénieurs après une dizaine d’année en tant qu’ingénieur dans l’industrie notamment aux Etats-Unis et au Canada.
Il est désormais responsable du département Industrie sur le Campus de Nanterre, en charge notamment de formation d’ingénieurs et de Mastères Spécialisés. Depuis 2015, il est directeur de l’Institut de la réindustrialisation, institut créé par le GIM et Syntec Ingénierie et deux écoles d’ingénieurs, CESI et EPF.

 

Avocats 4.0 ? ⎮ Nathalie PUIGSERVER
Photo Nathalie Puigserver

« L’organisation et les méthodes traditionnelles de travail des cabinets d’avocats sont bouleversées par la digitalisation de la société et l’évolution des technologies. L’émergence des legaltech, des smart contracts, des plateformes des MARD ou encore de la blockchain, transforment radicalement la chaîne de production des prestations juridiques qui ne sont plus entièrement réalisées en interne, mais avec le concours de prestataires externes et l’assistance de logiciels de plus en plus sophistiqués. »

Nathalie PUIGSERVER, Avocat au Barreau de Paris, Associé et fondateur du cabinet P3B AVOCATS, experte en droit des technologies, du numérique et de l’immatériel.